Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nice to meet you | ft. Damian Cornwell
Aaron G. Bakers
Ombre - Auror en charge de la sécurité à Poudlard
avatar
FEAT : Richard Madden
Un petit gif? :
Messages : 32
Camp : Ombre
Emploi/loisirs : Auror
Un autre petit gif? :
Date d'inscription : 25/09/2018
Localisation : Poudlard
Humeur : Fausse
Commentaires : « Pour le plus grand bien. »
Ven 19 Oct - 2:07
Nice to meet youDamian x Aaron
La rentrée avait sonné depuis quelques semaines à peine, pourtant, j’avais déjà pris certaines habitudes dans cet endroit, que je n’appréciais pas. Je devais voir des enfants toute la journée, qui donnaient pour certain, envie de les étriper. Pourtant, je devais supporter et sourire. J’étais connu sous le nom d’Aaron Bakers et non Aaron Grindelwald, ils étaient deux personnes différentes. Tout le monde connaissait mon masque, remplit de gentillesse et de bonté. Pourtant, s’ils savaient à quel point, ils m’insupportaient. Et ces gamins bruyants et ignares, ils ne suivaient que des idéaux idiots, même si cela voulait dire être à jamais caché. Je laissais échapper un soupir, avant que je prenne finalement, la décision de me lever. Je me dirigerais directement vers le miroir présent dans la chambre réservée aux personnels administratifs, en prenant au passage mon uniforme. Tout en marchant, j’enfilais celui-ci, avant de m’arrêter devant mon reflet. Je le regardais un moment, chose qui me laissait échapper énième un soupir. Une fois que je serais sortie de cette chambre, Aaron Bakers allait prendre ma place.

Heureusement pour nous et grâce à Richard, notre arrivée au ministère n’avait créé aucune interrogation. Tout le monde croyait à l’histoire des adorables jumeaux Bakers, chose qui nous avait permis de gagner leur confiance. Ainsi, lors de l'ordre du ministre, ils avaient choisi les bakers pour surveiller leurs adorables enfants chéris. Les deux personnes, les plus gentilles au monde. C’était une grosse erreur de leur part, je comptais bien en profiter pour recruter des nouvelles ombres, très discrètement. Je sortais rapidement de mes pensées, lorsque mon regard croisait finalement l’horloge. Je ne devais pas traîner, un nouveau boulet arrivait aujourd’hui. Bien entendu, on ne pouvait pas refuser, mais avoir un auror inconnu avec nous, allait nous pousser à être encore plus méfiant. Je n’avais pas encore décidé si c'était une bonne chose, peut-être allait-il être utile ?

Je laissais échapper un dernier soupir, avant de sortir finalement de la chambre. Je traversais les couloirs, en disant bonjour, un sourire aux lèvres, aux enseignants ou aux élèves que je croisais. Bien entendu, du moment où je quittais ma chambre, Aaron Bakers faisait son apparition. Je n’avais aucun mal à faire le changement, j’avais été entraîner pour être le meilleur des menteurs. Même s’il me dégoûtait, je le jouais à la perfection. Il était impossible de se douter, qu’en réalité, ce n’était pas moi. Toujours aussi souriant et poli, je me dirigeais vers le hall d’entrée. Une fois, arrivé en haut des escaliers, je pouvais apercevoir, un homme qui avait l’air perdu. Je ne perdais pas de temps, je dévalais calmement les marches pour m’approcher de lui. Une fois arrivé à sa hauteur, je prenais la parole, d’un ton calme et bienveillant.  

« Monsieur Cornwell, je présume ? Enchanté, je suis Aaron Bakers. Je suis ravi de faire votre connaissance, j’ai beaucoup entendu parler de vous. »

J’attendais que son attention soit tournée vers moi, pour lui tendre mon bras, afin de lui serrer la main. Même si je n’avais pas particulièrement envie, mon rôle me poussait à avoir des interactions sociales.
© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

« YOU THINK,
YOU CAN HOLD ME? »
- Gellert Grindelwald
Revenir en haut Aller en bas
Damian Cornwell
Ordre - Auror
avatar
FEAT : Vincent Niclo
Un petit gif? :
Messages : 25
Camp : Ordre
Emploi/loisirs : Auror
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : Poudlard
Humeur : Tendu
Commentaires : ...
Sam 20 Oct - 10:00
Nice to meet youDamian x Aaron
Il y a quelques semaines déjà que l'école avait repris, et par conséquent, que la maison sonnait vide des rires de mon fils. A dire vrai, je n'ai que peu "profité" de ce vide, étant donné mes dernières affectations, aussi bien à Londres qu'à Pré-au-Lard que plus loin encore. J'aime voyager, et il semble qu'on l'ai bien compris, car les postes fixes ne m'ont jamais connu bien longtemps.
Aujourd'hui, c'est à Poudlard que je suis envoyé. Un lieu où je n'ai pas mis les pieds depuis mes 18ans, et où , je dois l'avouer, j'espérais ne pas retourner un jour. Ce n'est d'ailleurs pas par choix que je laisse mon fils en ce lieu. Je n'ai jamais su me départir des mauvaises sensations et des cauchemars associés à ce lieu, et non, ce n'est pas la phobie naturelle des gens face à une école qui me donne cette impression. Bref, je suis Auror depuis bien longtemps à présent, et ai eu à combattre des êtres autrement plus dangereux et effrayants que cette école, il m'en faudrait d'autres pour me voir claquer les genoux.
Je transplane à quelques distances de l'école, connaissant le sort anti-transplanage apposé sur ces terres, avant de rejoindre le portail d'entrée puis la porte principale à pied, mon manteau claquant dans mon dos sous l'effet du vent, plus violent dans les étendues entourant l'école que dans les rues étroites du centre ville de Londres. Je referme la porte derrière moi, laissant à l'extérieur les températures maussades de cette saison de l'année, avant de porter le regard autour de moi, m'imprégnant de l'ambiance des lieux, en tâchant de n'y voir que le coté positif. Il y a longtemps, cet endroit fut un second foyer pour moi. Puis le mage noir l'a investit. Et je n'y voit plus désormais que le théâtre de cette bataille dont je n'ai pourtant rien vu. Et pourtant, la nostalgie me prend à la vue de ces tableaux mouvants, de ces personnages se rendant visite de cadres en cadres comme nous irions dire bonjour à notre voisin de porte, sans oublier cet escalier colossal changeant de direction selon son humeur. Poudlard reste Poudlard, un lieu parfaitement capable d'émerveiller le moindre jeune sorcier y arrivant, qu'il soit ou non au courant de son héritage magique.

Parlant d'arrivant, voilà donc le fameux Bakers. Je dois avouer que je l'imaginais plus âgé, même si les deux jumeaux ont leur petite notoriété dans nos rangs. Avoir obtenu de telles responsabilités aussi tôt, pour certains, cela impose le respect. Pour ma part, si je ne compte pas tester la hiérarchie des lieux, je demande à les voir sur le terrain avant de leur accorder mon entière confidence. J'ai vu trop de chefs incapables de bonnes décisions, et trop de collègues tués par cette erreur. Sans parler de ma propre compagne, dont la disparition a privé mon fils de sa mère.

"Damian Cornwell, en effet. J'ai également beaucoup entendu parlé de vous, et de votre sœur. Votre réputation n'est plus à faire."

Je sers la main qu'il me tend, appréciant sa prise ferme. Une poignée de main en dit beaucoup sur un homme, et un capitaine incapable de regarder ses hommes dans les yeux ou de leur offrir une main forte n'a rien à faire à ce rang.

"On m'a dit que vous auriez besoin de renforts par ici. En étant plutôt avare de détails. Vous me faites le topo?"
© YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Damian Cornwell

My son, my light, my life.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron G. Bakers
Ombre - Auror en charge de la sécurité à Poudlard
avatar
FEAT : Richard Madden
Un petit gif? :
Messages : 32
Camp : Ombre
Emploi/loisirs : Auror
Un autre petit gif? :
Date d'inscription : 25/09/2018
Localisation : Poudlard
Humeur : Fausse
Commentaires : « Pour le plus grand bien. »
Ven 26 Oct - 22:33
Nice to meet youDamian x Aaron
Lorsque j’obtenais l’attention de l’auror, j’en profitais pour l’observer. J’espérais qu’il ne souhaite pas s’amuser à nous mettre des bâtons dans les roues. J’avais déjà énormément à faire, je ne comptais pas m’embêter avec un nouveau, qui essayait de tester la hiérarchie. Je m’y attendais, d’un côté, ce n’était pas étonnant. Notre jeune âge, pouvait surprendre et cela pouvait être compliqué pour des collègues plus âgés. Comment accepter des jeunes arrivés depuis quelques années, alors que tu as passé une partie de ta vie dans le ministère sans aucun développement. Je continuais à sourire, alors que l’homme me répondait.

"Damian Cornwell, en effet. J'ai également beaucoup entendu parlé de vous, et de votre sœur. Votre réputation n'est plus à faire."

Faussement agréable, mais pourtant très sérieux. Je restais droit, tandis que je serrais la main du nouveau. Comme à mon habitude, ma prise était plutôt ferme. Pourtant, il ne se démontait pas. Cela était tout à son honneur, il était un homme plus âgé, il était tout à fait normal de vouloir un peu s’imposer. Je gardais mon attention sur sa personne, alors qu’il reprenait la parole.

"On m'a dit que vous auriez besoin de renforts par ici. En étant plutôt avare de détails. Vous me faites le topo?"

Un topo ? Si je devais parler sans retenue. Je dirais que le ministère est idiot, il était en train de se faire envahir et il était incapable de le voir. De plus, le fait qu’ils n’avaient pas pris notre menace au sérieux me donnait envie de rire. Ils pensaient pouvoir attraper Delphini, sans imaginer qu’elle pouvait être accompagnée cette fois. Je trouvais leur logique limitée, mais d’un côté, c’était plus facile pour eux de penser que le danger était enfin écarté. Ils avaient enchaîné le grand Gellert Grindelwald puis encore plus connu, lord Voldemort. Je pouvais comprendre leur désir de facilité, mais cela était plutôt comique. Pourtant, je gardais mon masque sans difficulté. Je lui souriais avec une fausse bienveillance, tout en gardant mon sérieux dû à mon rang d’auror.  

« Alors un topo... Deux aurors pour surveiller et protéger un château avec autant d’élèves restent compliqués. Puis le ministère a peur que si un danger se présente, il y ait beaucoup de chance que cela soit à Poudlard. Cela est sans doute dû au fait que la deuxième guerre était en grande partie centralisée dans cet endroit. Ils ne veulent pas que nous soyons débordés, surtout qu’en cas de danger une baguette de plus pour protéger les enfants ne sera pas de trop. Delphini Jedusor n’a toujours pas été trouvé, donc ils veulent s’assurer que si elle se présente à Poudlard pour les enfants Potter nous seront prêts à l’accueillir. Je pense que ce sont les choses principales à savoir. »

Je commençais à marcher, en vérifiant qu’il me suivait. Je passais les couloirs en lui indiquant les salles, tout en expliquant ce que l’on pouvait trouver à chaque étage. Egalement, les choses qu’il devait réaliser dans sa journée. Il devait privilégier les couloirs lors de changements de cours, afin de pouvoir surveiller et veiller sur les élèves. Bien entendu, en cas de besoin, les professeurs et les élèves pouvaient demander notre aide. Pendant le reste du temps, il fallait veiller sur le château en l’arpentant tout en restant vigilant. Il devait faire son rapport à Lynn ou moi-même, bien entendu nous prévenir en cas de phénomènes étranges ou problèmes en tous genres. Il représentait l’autorité ici, mais il ne devait pas trop s’impliquer, notre rôle n’était que de s’occuper de la sécurité. L’éducation et l’apprentissage restaient aux professeurs, donc cela sortait de la raison de notre présence ici. Je continuais ma liste, qui pouvait faire peur à certain. Heureusement pour lui, il échappait aux rapports et à la paperasse pour le ministère. Je continuais à sourire, tout en lui faisant la visite du château. Une fois arrivé aux quartiers du personnel administratif, je me dirigeais vers sa chambre.

« Vous logerez ici, le temps de votre présence à Poudlard. »

J’ouvrais la porte, tout en me décalant pour le laissé entré. Je restais sur place, à le regarder sans pour autant entrer. Je devais attendre qu’il dépose ses affaires, pour l’accompagner lors d’un changement de cours. Aujourd’hui, il devait rester avec moi. J’espérais pouvoir le refiler à Lynn demain, qui s’était échappé lâchement aujourd’hui. Je comptais bien me venger, je l’avais beaucoup trop gâté. Même, si je ne doutais pas des talents de l’auror, cela était la marche à suivre et je devais m’y tenir. Si cela ne tenait qu’à moi, cela ferait longtemps que je l’aurais largué dans sa chambre. Cependant, Aaron Grindelwald, ne devait pas prendre le pas sur Aaron Bakers, donc je me contentais de garder mon masque.

© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

« YOU THINK,
YOU CAN HOLD ME? »
- Gellert Grindelwald
Revenir en haut Aller en bas
Damian Cornwell
Ordre - Auror
avatar
FEAT : Vincent Niclo
Un petit gif? :
Messages : 25
Camp : Ordre
Emploi/loisirs : Auror
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : Poudlard
Humeur : Tendu
Commentaires : ...
Lun 29 Oct - 9:47
Nice to meet youDamian x Aaron
J'ignore si la légère pointe d'ironie que j'entends alors qu'il m'offre un résumé de la situation est de son fait ou du mien. Deux Aurors pour surveiller un château entier. Mais bien sur. Je doute qu'une baguette de plus ne change grand chose au résultat de l'équation si le conflit devait s'installer ici. C'est exactement pour ça que j'ai appris à me méfier de la hiérarchie. Non pas de lui, il n'y est pour rien, mais des grands décisionnaires plus haut qui jugent qu'à trois on peut tout à fait venir à bout d'un problème. D'un autre coté, activer toutes nos forces à Poudlard risquerait de laisser d'autres endroit moins évidents plus vulnérables... D'accord, on comprend mieux pourquoi je préfère le terrain à l'administratif, je préfère réagir au moment voulu que prétendre pouvoir prévoir dix ans à l'avance ce qui va se passer.

"Un endroit évident pour de multiples raisons, en effet. Peut-être trop évident même. D'où le renfort, mais guère en surnombre. Je me trompe?"

D'un autre coté,en cas de grabuge, nous pourrons compter sur l'aide des professeurs, voire, même si l'idée ne me plait guère, de certains des étudiants les plus âgés, qui ne sauront pas attendre sagement la fin du problème dans leurs dortoirs. J'espère juste que les enfants Potter sont moins casse-cou que leurs parents. C'est que pour avoir débuté mes études alors qu'il se trouvait toujours à Poudlard, leur réputation n'était plus à faire, en dehors de ces histoires de Seigneur Noir.

"Y a t il du nouveau, à son sujet? Je n'ai guère été affecté à cette enquête, jusqu'à présent."

Trois Aurors pour protéger des centaines d'élèves... Enfin, d'un coté, j'admire la Ministre et Mr Potter. A leur place, je ne suis pas certain que j'aurai un tel discernement si mon fils était directement visé. Je pense plutôt que j'enverrai l'ensemble de mes forces là où il se trouve. D'un autre, je pense que c'est folie. Croyez bien que si le grabuge arrive à Poudlard, j'ai déjà un plan de secours pour mettre mon garçon à l'abri... oui, il s'appelle ma mère. Mais si j'étais l'ennemi, je me méfierai de l’opiniâtreté de cette Moldue quand il s'agit de protéger sa famille.

Je le laisse me guider à travers le dédale de couloirs, le laissant poliment jouer les guides touristiques bien que je doive admettre qu'en 20 années, peu de choses ont changé, à l'exception peut-être que je n'ai pas encore croisé Rusard et sa maudite chatte. Bah, le chat doit être mort depuis longtemps, quand au Cracmol... doit plus être tout jeune maintenant.

Nous nous arrêtons devant une porte qu'il m'indique comme étant mon lieu de résidence des jours - semaines? - à venir. Voyant qu'il ne fait pas de geste pour y entrer, je le précède à l'intérieur, découvrant un intérieur minimaliste mais largement suffisant pour un lieu qui n'accueillera probablement que mon sommeil. Je dépose mon manteau sur le lit, gardant sur moi la sacoche dont la sangle est passée en travers de mon épaule. De visu, tout juste bonne à contenir un porte-feuille, mais en vérité, bien plus remplie que cela. L'un des intérêts de la magie. Et quelque chose que je ne compte pas abandonner derrière moi devant des yeux inconnus, n'en déplaise à la confiance au travail.

"Bien, je pense que nous pouvons y aller. Je vous suis."
© YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Damian Cornwell

My son, my light, my life.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron G. Bakers
Ombre - Auror en charge de la sécurité à Poudlard
avatar
FEAT : Richard Madden
Un petit gif? :
Messages : 32
Camp : Ombre
Emploi/loisirs : Auror
Un autre petit gif? :
Date d'inscription : 25/09/2018
Localisation : Poudlard
Humeur : Fausse
Commentaires : « Pour le plus grand bien. »
Jeu 22 Nov - 12:35
Nice to meet youDamian x Aaron
Je le laissais prendre ses affaires, mon masque toujours présent. J’étais ennuyé, j’avais vraiment mieux à faire que m’occuper d’un ennemi. Malheureusement, je me devais de jouer mon rôle à la perfection. Je restais donc silencieux à attendre qu’il me rejoigne devant la porte. Je le regardais arriver après quelques minutes, avant de reprendre la marche en parlant.

« Pour cette affaire, une réunion sera organisée avec ma sœur et le directement du département des accidents et catastrophes magiques. Celui-ci représentera le ministère, je ne peux vous en dire plus, l’organisation de cette réunion est la responsabilité de ma sœur. »

Je lui fais un sourire, avant de me diriger vers le couloir. Il était bientôt l’heure d’un changement de cours, donc de supporter des gamins bruyants et agaçants. Je l’emmenais dans un coin stratégique du couloir, nous permettant de voir l’intégralité de celui-ci. Quelques minutes à peine après notre arrivée, les enfants commençaient à déballer des salles de classe. J’observais silencieusement, en répondant faussement gentiment quand on me disait bonjour. Ils étaient ennuyants comme toujours, aucun ne pouvait se tenir. J'allais finir avec migraine, c'était beaucoup trop bruyant. Ah, cette insouciance m'énervait, il était temps qu'ils connaissent la vraie vie. J’avais complètement oublié mon boulet adoré, pas qu’il m’embêtait, mais si je pouvais l’abandonner dans un coin, je n’aurais pas réfléchi. Je gardais mon sourire, tout en reprenant la parole.

« J’ai pu voir dans votre dossier que votre fils était présent à Poudard, en tant que votre supérieur, je me dois de vous poser une question. En cas d’attaque, mettez-vous la sécurité de votre fils ou celle de Poudlard en priorité ? Ne vous inquiétez pas, je ne vous jugerais pas sur votre réponse et rien ne sera répété au ministère. Je souhaite seulement connaître mes effectifs en cas de problème. »

En réalité, je voulais seulement savoir, si je pouvais me débarrasser de lui en cas de problème. J’avais tendance à étudier toutes les possibilités, et celle-ci pouvait être utile. S’il mettait la sécurité de son fils avant ses devoirs, il ne serait pas une grande menace pour prendre Poudlard. Au contraire, s’il prenait ses devoirs en priorité, son fils pouvait nous être utile. Malgré tout, je gardais mon faux caractère avec perfection, tout en arborant un sourire bienveillant envers les élèves. Cet homme risquait de devenir soit un obstacle, soit une aide sans le vouloir dans notre plan. Je ne comptais pas perdre aussi facilement, donc il serait sans doute utilisé dans la suite de l'histoire. Si j'avais été un homme bon, j'aurais sans doute eu pitié de lui. Ce monde avait connu mon grand-père, puis Voldemort, tous deux avaient échoué. Je ne comptais pas perdre, j'allais remplir ma mission et peu m'importaient les moyens. Tout ceci était pour le plus grand bien.


© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

« YOU THINK,
YOU CAN HOLD ME? »
- Gellert Grindelwald
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: