Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
We need to talk | Albus & Rose
Albus S. Potter
Ordre - Élève appartenant à la maison Serpentard
avatar
FEAT : Tom Holland
Un petit gif? :
Messages : 19
Camp : Ordre du phénix
Emploi/loisirs : Eleve à Poudlard
Un autre petit gif? :
Date d'inscription : 02/12/2018
Localisation : Poudlard
Humeur : Timide
Crédits : trouver sur tumblr, sans signature
Commentaires : Harry J. Potter | Père
Ginevra M. Potter | Mère
James S. Potter | Frère ainé
Lily L. Potter | Sœur cadette
Hermione J. Granger-Weasley | Tante
Ronald B. Weasley | Oncle
Rose Granger-Wealsey | Cousine
Hugo Granger-Weasley | Cousin
+ les Weasley.

Scorpius H. Malfoy | Meilleur ami
Mer 5 Déc - 14:52
We need to talk.
Albus & Rose
En cours de sortilège… Les sixièmes années travaillent le sortilège d'Aguamenti. Ce n'était pas un sort si compliqué que ça en réalité, mais les pensées d'Albus étaient totalement ailleurs, il avait beau dire. Ce n'était pas ce sort bidon qui allait les aider à se tenir prêt quand Delphi frappera. Il était convaincu de la puissance de Delphi Jedusor, il l'avait vu de ses yeux, elle avait même vaincu son père lors d'un duel. Ca aussi, il l'avait vu de ses yeux. S'il n'avait pas permis au renfort d'arriver, sans doute que Harry, Scorpius et lui seraient décédés. Et ce n'est que vérité de dire que c'est de sa faute si tout cela est arrivé. Il lui a fait confiance, et il n'aurait franchement jamais du, lui qui voulait juste aider un vieil homme a revoir son fils unique. Elle en avait certes profité, mais il aurait dû être plus prudent. Cependant, si cela lui a servi de leçon, ce n'est apparemment pas le cas des autres. De tous les autres. Albus ne comprend pas comment le ministère peut sous estimer une sorcière née de deux parents qui ont été les deux plus grands mages noirs de tous les temps. Tom Jedusor aka Voldemort & Bellatrix Lestrange, aka la folle-dingue. S'il n'est pas auror, et qu'il veut absolument pas le devenir, Albus voit bien que son père, ou même son frère méprise et sous-estime Delphi qui est pourtant extrêmement puissante, et s'il est le seul à se dire que quand elle va frapper, elle va frapper fort, ça va être pas mal violent. La confiance que possède les autres n'a jamais été bonne pour qui que ce soit. C'est bel et bien un comportement de Gryffondor, et c'est agaçant.


"Monsieur Potter ? C'est à vous !

Albus sort de ses pensées et regarde le prof le temps de se remettre en contexte et en lieu où il est et ce qu'il doit faire. Il attrape sa baguette et la place sur le récipient devant lui.

Aguamenti.

Un éclair s'échappe de la baguette, propulsant le récipient sur le prof qui l'évite de justesse. Tout le monde se met à rire, alors qu'Albus perd patience. Ce sort est stupide et totalement inutile selon lui. Les rires, les moqueries, Albus s'agace, prend sa baguette et sort de la salle de cours alors que le prof lui demande de rester là. Le jeune Serpentard n'écoute rien et sort de la salle de cours, se dirigeant vers la salle commune de sa maison. Il s'y pose le temps de se calmer, et lorsque la fin du cours sonne, qu'il se sent plus calme, il prend la décision de repartir à la recherche de sa cousine, un besoin de lui parler. Rose et Albus sont proches depuis quelques temps, malgré qu'ils soient parfois désaccord. A cette heure-là elle était sans doute à la bibliothéque. Alors c'est là-bas qu'il se rend, tout en gardant dans un coin de sa tête que Delphi s'est barré d'Azkaban, ce qui prouve déjà sa puissance, qu'elle se soit évadé seule ou accompagné, les deux cas la rendent plus dangereuses que jamais. Il entre dans la bibliothéque et cherche sa cousine, lorsqu'il la trouve, il s'assoit à coté d'elle, et observe son livre avant de rouler des yeux.

C'est sur les Mandragores ?

Il la taquinais mais dans le fond, c'était juste pour la sortir de sa pensée et qu'elle s'intéresse à ce à quoi il voulait lui parler, ou du moins essayer, après tout il se doit de paraitre fort comme son père.

_________________




"All I want is to be free"
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Rose Granger-Weasley
Ordre - Élève appartenant à la maison Gryffondor
avatar
FEAT : Madeleine Petsch
Un petit gif? : .
Messages : 18
Camp : Ordre
Emploi/loisirs : Passionée par les créatures magiques, la bière au beurre, les vieilles histoires autour de la cheminée ainsi que les études tardives voir illégales à la bibliothèque.
Un autre petit gif? : .
Date d'inscription : 02/12/2018
Localisation : Poudlard
Humeur : Plutôt joyeuse
Commentaires : .
Mer 12 Déc - 0:17
We need to talk.
Albus & Rose
Voilà bien plus de deux heures que la jeune Granger-Weasley grattait le papier de façon frénétique tout en alternant avec une lecture assidue de quelques livres. Ceux-ci la dissimulaient d’ailleurs de la vue des autres occupants de la bibliothèque tant ils l’entouraient de façon semblable a une palissade infranchissable voir impénétrable. Un soupire filtra entre les lèvres charnues de la demoiselle qui désespérait de rédiger un devoir si médiocre, il est néanmoins inutile de préciser que ce « torchon » à ses yeux demeurait une rédaction plus que correct pour le professeur à qui il était destiné, mais Rose s’entêtait à creuser le sujet de plus en plus profondément sans se soucier du temps qu’elle laissait filer. En effet, elle avait déjà une bonne semaine d’avance pour tous ses devoirs ce qui pouvait laisser place à son obsession pour la réussite.
Alors qu’elle mordillait sa plume vigoureusement, un élément vint perturber sa concentration d’ordinaire inébranlable ! Ses yeux avaient crus entrevoir une tête blonde familière entre de vieilles pages tordues. Elle se redressa donc parmi les ouvrages poussiéreux pour constater que ses deux iris s’étaient définitivement mépris sur ladite personne ; non ce jeune homme n’était en rien Scorpius. Soupirant quasiment à contre-cœur, la gryffondor retomba sur son siège avec un air boudeur sur le visage avant d’écarter la mer de livre lui faisant face.
En quête d’une nouvelle occupation car le cœur n’était plus au travail, la demoiselle s’empressa de ranger les grimoires là où elle les avait déniché ; cela promettait d’être long, fastidieux, même pénible ! bref ! La tâche parfaite pour ne pas se laisser porter par le vague à l’âme que la rouquine éprouvait depuis quelques temps déjà. Tout en avançant au milieu des rayonnages en ayant les bras bien remplis, Rose songea finalement à « la chose interdite ». Un bien grand mot pour signifier le refus qu’elle avait adressé à Scorpius il y a quelques temps de cela ! Pour elle, sa réaction demeurait normale au vu du passé des deux familles et elle ne souhaitait guère changer la donne, du moins c'est ce dont elle essayait de se convaincre… Toutefois, elle ne cessait de songer au fait d’échanger à nouveau avec le meilleur ami d’Albus. Elle avait même l’impression d’en avoir besoin. Avec le temps elle avait appris à le connaître, le découvrir d’une certaine façon et ce qu’elle avait entrevu était loin de lui déplaire. Son caractère compréhensif, brillant et attachant avait su vaincre les craintes de Rose, elle s'était même adoucie d'une certaine manière, mais y avait surtout une chose plus importante que toutes les autres, une vérité que la rousse ne pouvait nier : Scorpius n’était pas Drago. Il ne le serait jamais. Et il ne méritait nullement d’être mis de côtés pour les crimes commis par sa famille ! Pourtant, la jeune fille avait peur et le refus lui était venu de façon immédiate lorsqu’il lui avait posé cette simple question.
Ce fut tout en replaçant un livre que Rose vit alors qu’elle tremblait. Effrayée par ce sentiment qui venait tout juste de se manifester, elle finit de ranger les livres tel un robot avant de reprendre sa place avec une nouvelle lecture dans les mains.
Les sourcils froncés et la mine grave, elle fuyait ses pensées lorsqu’une voix bien familière la tira de sa rêverie. La rouquine releva rapidement les yeux des longues lignes manuscrites pour administrer un léger coup de coude à son cousin.

« Ah ah.. Très drôle le comique de service. »

Sa raillerie s’effaça, laissant place à un sourire radieux et bienveillant. Elle reposa l’amas de papier sur la table pour porter toute sa pleine attention au jeune garçon se trouvant à ses côtés.

« Et toi alors ? Que fais-tu ici ? »

Bien qu’elle en sache la réponse, Rose préférait feindre l’ignorance à fin de savoir les intentions d’Albus. Certes il lui arrivait de mettre les pieds à la bibliothèque mais tout de même ! A cette heure-ci ? C’était  impossible ! Rose balaya d’un revers de main la table couverte de petits monceaux de papiers tout en observant si il y avait beaucoup de monde et par chance ce n’était pas le cas. Elle se râcla la gorge soigneusement puis se retourna vers son cousin.

« Bon allez, je plaisante. Je t’écoute ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: